Le forum des Francs-tireurs de Lordaeron

L'ordre des Francs-tireurs de Lordaeron, milice dédiée à combattre pour la sécurité des siens (Guilde roleplay sur le serveur Kirin tor)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Boite à musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alister Leto
Admin
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 27/02/2015
Localisation : Lordaeron

MessageSujet: La Boite à musique   Jeu 15 Juin - 21:32

La boite à musique

Le soir commençait à pointer au dessus des toits des maisons de la Vieille Ville de Hurlevent , les gardes de la patrouille du soir allumaient leurs lanternes , l'eau grasse ruisselait le long des gargouilles , les fenêtres fermées laissaient entrapercevoir le faible éclat des chandelles au suif .
Deux hommes avancèrent dans la rue pavée qui menait à leur destination . Le Duc Roose Amerlarme et Piero Orson qui s'en allaient à l'opéra .
« Donc on a les places dans la loge ? Demanda le plus moustachue des deux énergumènes à son comparse .
-Non Hills nous a refourgué des places dans la basse-fosse , devrait y avoir une porte pour aller dans les coulisses et de là piquer la fibule .
-Et pour le plan tu as une idée ? Je veux dire ça risque d'être mieux gardé que la banque de Forgefer .
-Ben on regarde un peu le spectacle , on profite de l'entracte pour rentrer dans les loges on pique la fibule et on se barre ! Raisonna l'altéran .
-Ouais on va faire ça . »
La place devant l'opéra était bondée de monde ,venu voir la première représentation de la nouvelle grande pièce « La déchéance de l'espoir » parlant de la chute du Royaume de Lordaeron , mis en scène par un dramaturge gnome qui avait été la coqueluche de Gnomeregan en son temps .
Roose et Orson rentrèrent vite dans la salle et s'assirent sur deux chaises sommes toutes sommaires ,en repérant bien vite le passage pour les coulisses .
Dans une des loges supérieurs , Hills et Cynthia étaient assis sur des fauteuils luxueux, le premier discutant avec quelques éminentes personnes de la ville . Les derniers invités commençaient à s’asseoir lorsque une vingtaine de dignitaires gilnéens arriva dans les loges pour s'installer dans la principale .
« Putain ce serait pas Donovan ? Demanda le plus titré des deux à l'encontre de l'un des dignitaires aux traits fatigués même visible d'ici .
-Pour sûr ! Dit Orson avec sa discrétion naturelle qui suscitait moult indignations dans le public .
-Et lui là...C'est qui ?
-C'est...Attends , bordel ! -shhht ! -Pardon ,dit Orson en reprenant à voix basse ,c'est Lockshanks ! Ce bâtard de loup galeux qui a pris le pouvoir au nord du mur !
-Par la Flamme …
-Si il nous repèrent c'est pas bon mais alors pas bon...Par les sabots de ma grand mère c'est … »
Tout les spectateurs se levèrent en simultanée pour accueillir le vieux loup , Genn Grisetête ,ainsi qu'Anduin Wrynn l'héritier de Hurlevent . La salle les applaudit tandis qu'ils s'asseyaient au milieu des dignitaires et se rassit d'un même concert .
« Gahhh ,dit le Lordaeronnais , tout con , c'est l'absinthe de c'midi qui m'fout la berlue ou c'est bien ceux qu'je pense ?
-Je pense pas qu'on ait la berlue sur le coup...
-Shhht le présentateur arrive . »
Un haut elfe arriva devant l'épais rideaux , il scanda haut et fort d'une voix claire :
« Mesdames et Messieurs , Gentes dames et Preux chevaliers , Nobles ou Roturiers , Vos Majestés , nous sommes réunis ce soir pour assister aux événements qui ont meurtris notre monde en proie aux forces des ténèbres . Que le spectacle commence »
Le rideau s'ouvrit sur un décor représentant une lisière de forêt ,avec un sentier s'en échappant ,au loin la silhouette d'un moulin et au premier plan une clôture .Plusieurs soldats marchaient dans leurs belles armures d'ornement , puis deux jeunes gens ,blonds , Dame Jaina et Arthas Ménéthil
« Mon prince , chanta la belle , les jours s'écoulent et nous ne parvenons à déceler le mal qui ronge les opulentes terres proches lac Darrowmère . Les Morts s'animent , les villages tombent en ruine et l'espoir de votre peuple s’abîme . N'y a t'il donc aucune solution ?
-Nous triompherons Dame Jaina , comme nos aïeuls en leur temps ! Nous purgerons les maux de cette terre et cela fera une belle histoire à raconter aux générations futures ! Soldats ! Préparez vos montures et fourbissez vos lames ! Car ce soir le mal sera brisé jusque dans son âme !
-Aux armes camarades !entama le choeur de soldats , c'est sur la route d'Andorhal que l'on fait voile ! Aux armes ! Car l'on ne craint le mal et ses miasmes infâââââââmes ! »
Les chants continuaient et c'est à voix basse que nos deux compères mijotaient leur stratégie .
« Lors de l'entracte on rentre dans les coulisses , on se fait passer pour des assistants , on essaye de chopper la fibule et on se casse ! Rapide ,précis , sans bavure , qualité d'altéran !
-Mouais faut r'voir le dernier point . »
L'acte un se poursuivait ,les deux protagonistes étant arrivés à Andorhal puis ayant pourfendue Kel'Thuzad , c'était Uther qui les rejoignait dans leur mélopée devant les portes de Stratholme . Roose railla même le blêmissement de Orson lors d'une scène , et c'est un coup de lunette d'opéra venue d'un spectateur excédé qui les fit taire .
« Vous n'êtes pas encore pas encore mon roi mon garçon ,et même si vous l'étiez je ne vous obéirez pas ! Tonnait Uther en consolant une Jaina éplorée .
-Très bien paladin ,je vous démet de vos fonctions , maintenant le devoir m'appel , et que je sois damné si dès ce soir le mal infeste encore cette ville , bientôt libérée des griffes de Mal'Ganis !
Je serais donc seul et sans alliés , mes proches m'ont abandonnés , l'Alliance est morcelée , mais mon courage ne faiblit pas ! En route Compagnons! C'est par le feu de la justice que le mal nous purgerons ! » Tandis qu'il passait par la porte et que tombait le rideau .
L'entracte venait de commencer ,et la foule des spectateurs commença à discuter .
« Bon ,chuchota Orson en pointant une des extrémités de la salle, j'ai vu un des gardes passer par là bas pour aller aux toilettes , on essaye d'y passer ?
-Après toi ,dit Roose qui somnolait depuis un petit moment et ne put réprimer un bâillement . »
Rentrer dans les coulisses ne fut pas si compliqué que l'on aurait pu le croire , se faire passer pour deux assistants perdus dans la masse monstres qui œuvre derrière une pièce étant chose aisée .
« Bon tu crois que le matos est où ?
-Je sais pas ,là on a pleins de sacs de sables ,et là deux gardes qui discutent et là... C'est pas de la poudre de mana ? S'interrogea l'Altéran .
-Heu...tiens regarde les acteurs qui se préparent ! »
Plusieurs comédiens étaient en train de se préparer pour le Second Acte , dont celui qui incarnait Térénas Ménéthil , plusieurs membres du conseil , la princesse Calia ,et même le prince qui changeait de perruque pour une crinière argentée des plus livides .
« Tu crois qu'on a une chance ? Chuchota le Lordaeronnais .
-Naaaan , y a une couturière qui s'occupe de la cape .
-Gladys tu ne trouve pas que cette perruque est ridicule ? Demandait le prince à la princesse .
-Vu ta tête de base ça ne peut pas empirer , ironisait la sus-nommée Gladys .
-Ah ah ah , tu aurais du te faire engager dans un spectacle burlesque .
-Calmez vous vous deux je n'arrive pas à me concentrer ! Tonnait le roi .
-C'est toujours comme ça les théâtres ? Demanda Rosse à son comparse , circonspect .
-Je sais pas l'seul où j'allais y avait des filles en jupons et y avait d'rouge .
-Je vois le genre... »
A quelques mètres de là un petit gnome s'énervait sur une assistante en larmes :
-Comment ça il manque un figurant ? Je me fout de savoir qu'il manque des gens ! C'est votre boulot de réussir à trouver du monde ! Puis on a deux têtes couronnés dans les loges nom d'un écrou !
-L'a quoi le court sur pattes ? Demanda Roose .
-Sais pas ,dit Orson .
Le gnome tourna d'un coup sa tête caché derrière une barbe complète vert fluo et dit : Vous ! Dites quelque chose ! Non pas vous , le moustachue !
-Heu ben... que'que chose ?
-Par le dieu des rideaux de scène , tu entends ça Virginie ? Cet air hagard , ces cheveux sales , cet accent à couper au couteau , on croirait entendre un vrais paysan Lordaeronnais , y en aurait presque l'odeur … Monsieur que faites vous dans la coulisse ?
-Ben je heu... J'tire les cordes pour le décor …
-Je m'en moque , Virginie faites lui enfiler cette armure je le veux sur scène pour le message ! Avec un accent aussi bien imitée je pense qu'on tromperait même Feu Térénas !
-Mais attendez j'ai pas deman...
-Tututut sur scène ! Conclut le gnome en s'éloignant crier sur des caméristes .
-Par la flamme on va faire comment ? S'horrifiait Roose , y a la moitié du gratin d'Azeroth derrière les rideaux !
-Je , ben , pas de panique ! On va trouver un truc ! Déclara Orson tandis que des petites mains lui attachait une armure en fer blanc décorée aux motifs de Lordaeron .
-Par la flamme , par la flamme … »
L'entracte touchait à sa fin et le rideau se levait sur la salle du trône royal . Le roi était assis , entouré par un chœur de conseillers et de gardes , et entama ses cantiques de sa voix de baryton :
« Des mois que mon fils est partie , battre le mal hors des terres du Royaume , Sir Uther et Dame Jaina sont revenus ici mais lui est partie vers les confins gelés du Norfendre avec une armée , sans un seul allié contre ce qui l'attend là bas … »
Sans même comprendre ce qui lui arrivait Orson se retrouva sur scène , face aux projecteurs et au regard de centaines d'yeux braqués sur lui . Il regarda à droite et à gauche , et sous les sourds conseils de Roose caché derrière la coulisse il s'approcha du roi ,s’éclaircit la gorge dans un bruit gras et sortit d'une voix forte quoi que quelque peu hésitante : Majesté , le … prince est revenue du Norfendre et … il arrive heu ici dans pas longtemps , le peuple s'est rassemblé pour l'accueillir dans la ville , et heu voilà . » Et ainsi parla le messager qui s'éclipsa à toute jambe , en faisant même tituber un brasero factice dans sa fuite sous le regard circonspect du roi ,des conseillers ,des assistants , de Roose au bord du craquage émotionnel , du public ,de Hills , de Donovan , le tout dans un silence totale seulement troublé par les applaudissements de Cynthia . Le silence se prolongea quelques quatre dixièmes de seconde avant que le concerto reprenne .
« Mais bordel de merde c'était quoi ça ? Demanda le pauvre Roose .
-J'ai improvisé boudiou ! Bouda Orson .
-Magniiiifique ,dit le réalisateur gnome en arrivant avec son assistante ,serrant son bloc-note contre elle , Cette voix rauque de vétéran usée , ces hésitations ,comme si il savait le funeste destin qui allait arriver , ce langage grossier , vous êtes fait pour le théâtre Monsieur …
-Orson
-Marlon , vous ne voulez pas devenir un grand acteur ? Faire la tournée des opéras , de Hurlevent à Dalaran , des salles souterraines de Kezan aux scènes flottantes de Shattrath !
-Ben heu …
-On est déjà très occupé Monsieur ,sortit Roose avec son sourire le plus fourbe .
-Bon bon bon j'ai compris , un jours vous réaliserais le mal que vous me faite , je m'exile , je part , adieu !!!!! Dramatisa-t-il tout en repartant près de la table des rafraîchissements .
- …
-C'était franchement bizarre , conclu Orson , bon on fait quoi pour la fibule alors ?
-Ben … »
Pendant cette discussion du plus haut effort intellectuel , sur la scène la foule accueillait le prince Arthas et ses deux lieutenants qui avançaient vers son père . Therenas Ménethil II se levait pour embrasser son fils mais seul l'étreinte glacée de la lame maudite et le message de celui dont le nom est honnit lui fut retourné :
« Longue vie au Roi »
Et le prince s'en reparti vers la funeste destinée dont il allait hériter tandis que sur scène le roi chantait son propre requiem .
« Ainsi je péris , de la main de la chaire de ma chaire et c'est avec peine pour ce monde que je dois le quitter … »
Orson regarda Roose ,leurs regards se croisèrent et il prit une décision qui figure encore aujourd'hui dans le haut du classement des plus grosses bourdes d'Orson en s'élançant sur scène ,dégainant son épée et en scandant devant un public et un chanteur halluciné: C'est donc vrais ! Le prince félon a assassiné le père alors que la ville est en proie aux flammes de sa démence ! Et c'est aux propres pieds du trône qui tenait Lordaeron d'une main ferme que le dernier de sa lignée est tombé ! Adieu majesté ! Que vos actes jamais ne soient entachés par ceux de votre fils ! Et que cette couronne jamais ne sertisse son front ! Pendant ces mots il s'était rapproché du roi et l'avait recouvert de sa cape non sans surprise de la part du principale intéressé de la cape seigneuriale , tout en prélevant la fibule discrètement .
« Je n'ai pu vous défendre de votre vivant mais votre mort sera vengé ! Dit il en tendant son épée , A nous deux Traître ! Tu goûteras du froid acier de la revanche ! Dans cette vie ou dans une autre ! » Et il chargea jusque dans les coulisses en poussant un cris guerrier sous le tonnerre d'applaudissement...de Cynthia .
« Tu as la fibule ?
-Oui !
-Bon on file , le rideaux est fermé pour la seconde entracte !
-Je te suis ! »
Et ils déguerpirent de l'opéra .
Plusieurs heures après la représentation touchait à sa fin et le public sortait par foules .Donovan Whells grimpait dans son fiacre et repensa à la visite impromptue sur scène avec incompréhension mais aussi un peu de ravissement , il méditait sur la banquette tandis que le cocher faisait de son mieux pour éviter les pavés inégaux . Quand celui ci descendit lui ouvrir la porte ce fut un corps qui tomba , encore paré de ses beaux habits .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lordaeronnais.forumactif.org
 
La Boite à musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boite a musique One piece
» Cirno ou Suwako ? Les deux...
» [ACH] DVD Disney
» [Grand-Route de Dwayna] Jouets & Confiseries Faustus.
» Boite à musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des Francs-tireurs de Lordaeron :: La Bibliothèque (rp) :: Récits et chroniques-
Sauter vers: